...

Nous les gars, nous n'avons pas beaucoup ri en Bulgarie

Une journée variée, de la marche mais aussi une très jolie capitale

Nous avons quitté notre très joli bivouac macédonien relativement tôt, après avoir été réveillés par les premiers rayons du soleil. La nuit aura été bonne et ressourcante : nous étions prêts à attaquer cette nouvelle étape longue de 385km et qui devait nous mener en Bulgarie.

Randonnée sablonneuse

Notre première excursion a été un lieu atypique, que nous avons rejoins après le passage de la frontière bulgare. D'ailleurs parlons de cette épisode : cela aura été l'attente la plus longue à une frontière actuellement : environ 3 heures ! Il faut dire que les douaniers ne plaisantent pas du tout (sauf voir anecdote) et une flopée de voitures se faisait f fouiller. Le bouchon créé par notamment toute les 205 ne cessait de croître au cours de la matinée. Une fois ce long épisode passé, nous avons roulé direction les Pyramides de Stob. Après s'être garés, nous avons entammé une petite montée d'une trentaine de minutes afin d'avoir un joli panomara sur ces pointes de sable, semblables à des stalagmites et mesurant entre 7 et 12m. Le cadre était embelli par les belles nuances orangées des pyramides. Une fois redescendus, nous avons mangé dans le petit restaurant situé au pied du site, avant de reprendre la route dans notre fidèle bolide.

Sofia, une belle surprise

Nous sommes arrivés dans la capitale en fin d'après-midi. Le temps étant en partie compté (et oui ce serait bien de rentrer avant minuit au bivouac), une promenade dans la ville a été décidée, afin de voir l'essentiel. Cela a été l'occasion de percevoir l'ambiance très calme de la ville, un enironnement détendu et des personnes qui avaient l'air d'y être aussi, à des années lumières du "stress parisien" par exemple. Ce moment aura été agrémenté de la découverte de jolis parcs et monuments, avec comme élément notable la cathédrale Alexandre-Nevski. Une escale sans regrets, ce fut cool !

Nous avons roulé longtemps depuis Sofia pour rejoindre le bivouac à Kazanlak : arrivés à 23h, nous sommes vite allés au lit, et devinez quoi? Une nouvelle fois, nous avons sorti seulement les matelas et les sacs de couchage pour dormir à l'écart des autres raideurs, sur un terrain de foot fraichement entretenu.

Petite anecdote du jour : bien que ne rigolant très peu si ce n'est pas du tout, les douaniers bulgares auront trouvé le moyen de charier Félix avec un petit "like the cat ?" au moment du contrôle des passeports

Dovizdane et à demain pour de nouvelles aventures ! - L'équipage l'Explor'Raid.
N'hésitez pas à consulter la galerie disponible en bas de page.


Galerie du jour :

Commentaires postés(2)

VERONIQUE RIVRAY14/08/2018

tout de m^me un petit commentaire pour féliciter la joyeuse équipée; bravo pour votre curiosité et vos récits qui nous emmènent un peu avec vous.... un petit mot particulier à mon filleul préféré : JOYEUX ANNIVERSAIRE ( un jour de retard, décalage horaire ou à peu près) Poursuivez bien votre route pour emplir yeux et esprit de beaux souvenirs

Estelle15/08/2018

Salut les garçons. Encore merci pour vos commentaires et photos qui nous font voyager chaque jour.

Ajouter un commentaire