...

Pologne ça commence par un P comme Pluie

Entre déceptions, visites et joli bivouac pour terminer la journée

Le réveil n'aura pas été si difficile ce matin à Budapest, peut-être qu'un lit permet de mieux récupérer qu'une nuit en bivouac... mettons-nous d'accord c'est même certain. Après l'achat de viennoiseries chaudes et d'un bon jus d'orange, nous sommes partis en quête de nos excursions de la journée. Et chose à noter, notre Peugeot 205 roulera aujurd'hui dans trois pays : la Hongrie au départ, puis la traversée de la Slovaquie et enfin l'arrivée au bivouac en Pologne;

Slovaquie, la surprise

Une petite heure de route après le départ, nous voilà déjà à la première frontière. Gros changement car cette fois-ci nous n'avons même pas besoin de s'arrëter, il n'y avait pas de bouchons et les deux seuls douaniers nous font signe d'avancer avec un grand sourire et nous saluent. C'est maintenant qu'arrivent les difficultés pour la voiture : l'itinéraire passait par le massif des Tatras, et nous avons bien senti que le cardan était en délicatesse. Nous avons donc décidé de faire une pause pour le repas et "reposer" la titine. Il nous fallait de plus remettre un peu d'huile donc cela tombait bien. Le repas fut super bon et fut également l'occasion d'admirer plus précisémment les montagnes slovaques très jolies : le terrain de jeu idéal pour de la randonnée ou du vtt. Bref, nous ne pensions pas être aussi surpris dans le bon sens par la Slovaquie. De plus les prix pratiqués sont doux et la monnaie est l'euro, donc tip top !

Les... enfin la visite du jour

La première excursion que nous avions programmé était la grotte de Belianska. Située au pied de montagnes, elle est l'une des plus grandes du Karst d'Aggtelek. A l'intérieur se trouve un lac et un ensemble de salles immenses reliées entre elles par des galeries remplies de stalactites. Problème, après une grosse montée à pied jusqu'à l'entrée de la grotte, des collègues nous ont prévenus que les entrées se faisaient par vagues, et pour la suivante il y avait une bonne trentaine de minutes d'attente. De la route et une autre visite nous attendant, nous avons décidé à la majorité de repartir, tant pis... Du coup, la prochaine desination rentrée dans le gps était le château de Niedzica. Cette fois-ci nous avons pu visiter, sous quelques gouttes de pluie. Situé en Pologne mais non loin de la frontière avec la Slovaquie, c'est un château fort gothique datant du 14ème siècle. IL surplombe le lac de Czorsztyn. A son entrée se trouve un panneau avertissant de la présence de fantômes, mais nous ne les aurons pas vus, malgré nos recherches ! Le monument offre une belle vue sur le lac, le barrage et le château de Czorsztyn situé en face sur une bute. Nous sommes repartis vers le bivouac sous une pluie battante.

Bivouac polonais

Nous sommes arrivés au coucher du soleil au bivouac, après avoir fait la fin de la route avec beaucoup d'autres 205. Les couleurs rosées de cete fin de journée laissait découvrir une rivière d'eau vive pour la pratique du kayak notaament. L'emplacement était très calme et la présence de douches n'était pas de refus. Nous avons été les premiers à manger un plat chaud et local : un bol de soupe s'apparentant à du bouillon et un mélange de chou, sauce tomate, oignons servi dans un deuxième bol. Bien rassasiés, nous nous sommes séparés : Alexandre est allé à Cracovie (située à quelques kilomètres), Simon a pris sa douche et a rencontré des polonais et Félix est allé courir le long du canal. Puis des polonais participant au raid nous ont offert une petite bière locale et nous avons gouté une liqueur à la noisette qui est vendue seulement là-bas.

Petite anecdote du jour : nous nous sommes endormis à la belle étoile, mais à deux heures du matin il pleuvait. Résultat, il a fallu monter la tente en vitesse, et une fois dedans la pluis s'est arrêtée !! Nous avons quand même fini la nuit dans la tente pour être surs.

Do widzenia ! - L'équipage l'Explor'Raid.
N'hésitez pas à consulter la galerie disponible en bas de page.


Galerie du jour :

Commentaires postés(0)

Ajouter un commentaire