...

La dernière étape, c’est déjà aujourd’hui

Départ des Pays-Bas, traversée de la Belgique et arrivée à Beauvais

C’est le coeur un petit peu serré que nous nous levons ce matin, nous sentons que la fin approche et la nostalgie nous gagne petit à petit. Mais il n’est pas question de rester sur ce ressenti, aujourd’hui nous avons encore beaucoup d’excursions au choix. Il faudra prendre en compte qu’il nous faudra rouler encore 505 km, ce qui équivaut à 5h38 de route. Aller hop, c’est parti !

Un détour charmant

Pour commencer la journée, nous avons décider de passer en voiture dans la ville de Rotterdam afin de voir à quoi elle ressemblait. Pour l’anecdote, elle a été élue ville d’Europe la plus agréable à vivre en 2014. Son port fait d’ailleurs partie des dix plus grands ports du monde. Non loin de cette première « découverte » se situait les moulins de Kinderdijk. En voyant les photos nous pensons qu’ils vous diront quelque chose. Construits en 1740 dans le but de maîtriser l’excédent d’eau de la région de l’Alblasserwaard, ces 19 moulins sont alignés face à face sur deux rangées. Ils témoignent de la capacité du pays à gérer son territoire. C’était très joli et qui plus est représentatif du patrimoine hollandais. Nous avons ensuite repris la route en direction de Bruxelles à bord de notre fabuleux bolide toujours fringuant.

La capitale belge

Nous sommes arrivés à Bruxelles (qui se prononce bien Brussels) un peu avant midi. Nous avons retrouvé, au moment de se garer, l’équipage ajolais. Pour commencer, nous nous sommes promenés tout en passant par les endroits remarquables de la ville : la Grand Place, où avait lieu une exposition florale éphémère très jolie, ou encore le Manneken Pis (il est tout petit). Encore une fois nous avons relevé le charme de cette ville visitée. Il faut savoir que la capitale est en fait un îlot francophone en pays flamand, et est qualifiée de décontractée et très cosmopolite. C’est de plus le siège des institutions européennes. Après ce petit tour, où nous aurons également apprécié la folle diversité des bières, nous avons fait une halte pour manger, non loin de la Grand Place : au menu frites belges et hamburgers, succulent ! Après une petite promenade digestive, nous avons une nouvelle fois repris la route.

Arrivée et soirée de clôture

Cette fois-ci c’était certain, nous serions au bivouac avant la nuit ! Arrivés à Beauvais, nous en avons profité pour faire un détour par la station de lavage avant l’arrivée, afin que la voiture brille de mille feux, comme au départ. Elle en aura vu de la poussière, ça c’est sur. Gros pincement au coeur en arrivant au bivouac, situé sur un grand parking, car c’est en franchissant le portail que nous avons du rendre la fameuse balise (vous ne verrez plus nos détours sur la carte dorénavant). Un groupe d’amis et de proches de certains participants étaient présents. Et oui, nous l’avons fait ! Nous avons effectué ces quelques 10 000 km sans de réels problèmes mécaniques ou autres. L’ambiance était pour cette dernière soirée mêlée entre soulagement, fierté, joie et nostalgie. Il s’en est suivi un discours des organisateurs, un repas, le tout accompagné de musique.

Petite anecdote du jour : Aujourd’hui nous n’écrirons pas d’anecdote car nos premières pensées au moment de conclure cette fabuleuse aventure humaine, culturelle et solidaire, vont à tous nos proches et partenaires qui auront contribué d’une manière ou d’une autre à rendre ce voyage possible et réalisable dans de bonnes conditions. Un énorme merci à tous pour votre soutien et nous manquerons pas de vous faire part de notre gratitude et nos expériences après notre retour. Merci merci merci !

Des bisous chargés d’émotions - L'équipage l'Explor'Raid.
N'hésitez pas à consulter la galerie disponible en bas de page.


Galerie du jour :

Commentaires postés(0)

Ajouter un commentaire